L'origine de la Dyane est un peu mystérieuse. Les premières études de l'AY remontent à 1964 pour compléter la gamme entre les 2CV/Ami et les ID/DS. Elle devait conserver le concept de la 2CV (ailes avant, toit, moteur) mais posséder une ligne plus actuelle et être plus cossue. Bercot, directeur de Citroën, confie l'étude à Panhard, sous la direction de Louis Bionier pour soulager le service études de Citroën, dirigé par R. Opron. Après de nombreuses retouches faites par Citroën (au niveau de la calandre, de la porte de malle, création des portes en creux, design du volant, du tableau de bord et des poignées de porte), la Dyane arrive sur scène en août 1967. Son nom serait un anagramme de Dyna (Z-Panhard). Produite à plus de un million quatre cent exemplaires de fin 1967 à 1983, la Dyane poursuivra une carrière en mi-teinte, victime du succès de son ainée, la 2CV, celle-ci possédant un capital de sympathie qui ne cessera de croître surtout vers la fin de sa carrière. La Dyane version tourisme, laissera ensuite place à la LNA puis à la Visa. Par contre, la version utilitaire, l'Acadiane, continuera son chemin jusqu'à ce qu'elle disparaisse au profit du C15. De septembre 1967 à juin 1983, 1 443 583 exemplaires auront été produits.

 La fabrication de l’Acadiane est faite par Citroën-Hispania à Vigo en Espagne.

Citroën-Hispania est créée en 1957. La construction de l’usine de Vigo est décidée, et l’année suivante, la fabrication commence. Fin 1958, 401 Fourgonnettes 2 CV AZU sont terminées. Quelques années plus tard, la 2 CV de tourisme, puis la Dyane 6 en 1968, seront mises sur chaîne. En dix ans, 214 000 exemplaires seront fabriqués. La version espagnole avait pour nom "Mixta", une version 4 places de la Dyane 400 (le nom de l’Acadiane en Espagne).

On en assemble aussi un petit nombre en Tunisie et à Bangui, en République centrafricaine.

Il est à remarquer qu’en Iran on fabriquait déjà, avant le lancement de l’Acadiane, des Fourgonnette et Pick-up Dyane, tout comme dans l’usine CIMOS à Koper en ex-Yougoslavie.

En neuf années de fabrication, l’Acadiane ne subira pas de modifications notables. À partir de 1980, l’usine propose une version GPL ; un système simple de refroidissement à eau est installé pour refroidir le moteur car le gaz, en tant que carburant, est beaucoup plus chaud que l’essence.

L’Acadiane est arrêtée en 1987. La production totale, tous pays confondus, est de 253 393 unités.

HISTORIQUE   

Dyane


Patrimoine Mondial de l'Automobile française.
La Citroen Dyane
Type H    Méhari    Dyane    Ami 6/8


 

Dyane
Acadiane
Epaves


 

Accueil
Annuaire


 

Découpages
Gifs animés
Icones


 

Club de France
Nederland
Citroen Dyane


 

Caban
Capra
Cote d'Azur
Edelweiss

Euh !? oui... ! apparement je suis bien sur le site Citroen2cv.fr


 

Historique
Evolution
Album photos
Informations
Couleurs
N° de Série
Dimension