Evolution de la MEHARI

Modèle Europe 1968 à 1969 construite à 13461 exemplaires :
    1ere série commercialisée.
    Signes particuliers :
            - Les clignotants avants sont rectangulaires et fixés verticalement sur les ailes.
            - Les clignotants arrière sont placés entre les deux ailerons de protection d'ailes.
            - Le pare brise est inséré dans un cadre en tôle.
            - Il n'y a pas de nervure de renfort à la base du pare brise.
            - La plaque minéralogique est fixée sous le hayon et éclairée par deux lanternes latérales.
            - La plaque constructeur porte les lettres AKB et est accompagnée d'une plaque de transformation Enac.
            - Le numéro de série commence à partir de
9 169 300.

Modèle Europe 1970 à 1977 construite à 87774 exemplaires :
   2eme série commercialisée.
   Signes particuliers :
            - Les clignotants avants sont ronds et fixés à l'intérieur du phare.
            - Les feux et clignotants arrière sont ronds et placés côte à côte sur la jupe arrière de chaque côté du hayon.
            - Le pare brise est en aluminium à coins carrés et rabattable de série à partir d'avril 1971.
            - Il y a des nervure de renfort à la base du pare brise.
            - Le capot est plus épais et maintenu par des élastiques obliques à partir de septembre 1972.
            - La capote est fermée avec les panneaux arrière par des sangles à partir d'avril 1971.
            - La plaque minéralogique est fixée sur le hayon et éclairée par une lanterne intégrée au centre du pare choc.
            - La plaque constructeur porte les lettres AYCA et est fixée par deux vis sur le longeron droit de la plate forme.
            - Les numéros de série vont de 00 CA 0001 à 08 CA 9645.

Modèle Europe 1978 à 1987 construite à 41805 exemplaires :
   3eme série commercialisée.
   Signes particuliers :
            - Les clignotants avants sont rectangulaires et implantés sous le phare.
            - La face avant est équipée d'une calandre démontable.
            - Il n'y a plus d'aileron sur les ailes arrière à partir de juillet 1982.
            - Le capot est renforcé par une nervure centrale. Le sigle Citroën est face à la route.
            - Les pare choc n'ont plus de nervures horizontales contrairement aux précédents modèles.
            - La plaque constructeur porte les lettres AYCA et est fixée par deux vis sur le longeron droit de la plate forme.
            - Les numéros de série vont de
09 CA 0001 à 15 CA 3381.

Modèle Azur 1983 à 1987 construite à 700 exemplaires :
   Signes particuliers :
            - La carrosserie est identique au précédent modèle.
            - La bâche est bleue ainsi que les éléments suivants : Portes, montants latéraux, calandre, enjoliveurs de phares.
            - La capote peut se replier rapidement à l'avant.
            - Les sièges sont recouverts d'une housse rayée blanc et bleu.
            - Deux bandes bleues sont appliquées de chaque côté du capot.
            - Les jantes sont blanches et ajourées.
            - L'inscription Azur est apposée à la base du pare brise côté conducteur et termine les deux bandes collée sur    le capot.
            - La plaque constructeur porte les lettres AYCA et est fixée dans l'habitacle côté passager.
            - Les numéros de série vont de VF7AYCA0012CA7001 à VF7AYCA0015CA7381.

Modèle 4x4 construite à 1213 exemplaires :
   Signes particuliers :
            - Une main courante est fixée de chaque côté des sièges arrières.
            - Le bouchon d'essence est latéral.
            - La roue de secours est souvent placée (en option) sur la capot.
            - Deux grands pare chocs sont montés à l'avant.
            - Des grilles (en option) protègent les phares.
            - La plaque constructeur porte les lettres AYCE et est fixée derrière la boîte à gants.
            - Les numéros de série commencent à partir de 00CE0001.

Résumé :

1968, Lors du salon de Paris, la Méhari est  révèlée au grand public, et la construction peut démarrer. Une seule version est disponible: la 4 places. On peut y remarquer l’indépendance des sièges avant ainsi que l'absence d'enjoliveurs et de pare-soleil. Ce salon engendra 500 commandes.

1970, C'est l'année des trois nouvelles moulures à la base du pare-brise. On note également le changement de forme des clignotants (de la forme rectangulaire à la forme ronde), l'apparition d'un rétroviseur rond, d'un lave glace et d'un antivol. Le nouveau modèle deux places apparaît.

1971, Nouveau pare-brise à coins carrés ainsi que la pose d'une cartouche de filtre à huile sur le carter.

1972 La Méhari Type Armée apparaît, elle se caractérise par ses deux batteries et son poids est de 585kg.

1973, Apparition d'un nouveau carburateur dépollué Solex.

1975, Une nouvelle planche de bord apparaît.

1977, La démultiplication augmentée de la Méhari entraîne un nouveau volant au diamètre réduit. On constate également un double circuit de freinage.

1978, Apparition des ceintures de sécurité, de freins à disque à l'avant, de nouvelles calandres, et d'un nouveau filtre à air.

1979, Apparition de la version 4X4 ainsi que d'un tout nouveau tableau de bord.

1982, Nouvelle carrosserie pour la 4X4 qui ne durera qu'un an puisque la production des 4X4 s'arrêtera à la fin de cette année.

1983, La série limitée Azur prend naissance et passe en production sur les chaînes.

1987, FIN de la production.

La production totale est de 144953 Méhari. On estime le nombre restant de véhicules à 70000.


Patrimoine Mondial de l'Automobile française.
La Citroen Méhari
Type H    Méhari    Dyane    Ami 6/8


 

Galerie
Epaves


 

Accueil
Annuaire


 

Historique
Evolution
Informations
N° de série
Couleurs
Dimension


 

MCDA
MCDF
Méhari.net
Spidey'Site
José B
Restauration
Projet Méhari


 

Azur
Plage


 

Lohéac
4x4

Euh !? oui... ! apparement je suis bien sur le site Citroen2cv.fr


 

Découpages
Album photos
Gifs animés
Icones